Le contexte, 2022

image_pdfimage_print

Actuellement, le développement forcé des énergies renouvelables est politiquement biaisé.

Il est livré à des opérateurs industriels du vent et du solaire, qui peuvent implanter leur projet à peu près n’importe-où sur le territoire, avec une procédure unique simplifiée auprès des administrations.

LES « ENERGIES » DITES RENOUVELABLES SONT TROP CARBONEES

Solaire 40g CO2/KWh produit

Eolien 12g CO2/KWh produit

Nucléaire : 4g CO2/KWh produit

L’énergie renouvelable ainsi imposée perd pied avec l’environnement, ce qui est un comble. Elle devrait pourtant provenir de la richesse de son territoire source, et lui bénéficier.

Cette politique livre la transition énergétique à la spéculation et aux profits des multinationales sur le dos des citoyens. Ce qui est contraire au besoin.

Les promoteurs sont donc à l’oeuvre, pressés de signer les contrats tant qu’ils leurs sont encore avantageux.

Le temps presse.