Destruction des espèces protégées : ambiguïté FNE/LPO

Tandis que nos associations dénoncent ces massacres depuis toujours, et que les opérateurs, ou commissaires enquêteurs nous rient au nez… Voici la triste réalité de cette industrie destructrice, nous ne le répéterons jamais assez.

Vous noterez l’ambivalence pernicieuses d’associations comme la FNE, ou la LPO qui sont pro-éoliennes, elles sont juges et parties dans leur rôle consultatif auprès des instances gouvernementales (elles font bureau d’études ou partie des commissions environnementales aux projets éoliens/PV, selon…). Leurs financements par les promoteurs leur permet une audience et des moyens tels qu’ils ferment les yeux sur la destruction qu’ils laisse se perpétrer partout sur le territoire (sauf près de leur siège social) tout en clamant le contraire.

Ces associations sont en plein conflit d’intérêt, et cela reste ainsi.

A lire, donc :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/occitanie/aveyron-plainte-deposee-contre-parc-eolien-apres-mort-especes-protegees-1788531.html