Second écocide à Saint Benoit Du Sault…

image_pdfimage_print

… si vous laissez faire.
Après son étang, les alentous bocagers de Saint Benoit du Sault se font grignoter par l’industrie des panneaux chinois.

Et quelles seront les victimes de cette idée lumineuse ? Votre porte monnaie et l’écosystème !

Ces panneaux ne produiront pas l’hiver pour alimenter votre pompe à chaleur, ni la nuit pour vous permettre de lire au lit, ils ne vous permettront pas non plus de faire griller votre baguette au petit déjeuner. Ils produiront trop en été, lorsque vous serez à la plage. L’hiver, vos vont factures grimperont en flèche pour faire fonctionner les usines à gaz. L’été, leur courant ne vaudra absolument rien et augmentront les risques d’incendie dans notre bocage. Pschitt !

Une biodiversité riche y est pourtant en place depuis des décénnies (pariries fleuries, haies bocagères, chiroptères, avifaune, pédofaune etc), 10Ha vont être rasés, comme à La Chatre L’Anglin qui a vu sa foret de chataigniers et chênes remplacés par une foret d’aluminium et de plastiques au nom de leur « écologie ».

Le bon sens aurait été d’aider et de continuer la restauration de cette zone, laissée à l’abandon. La nature pourrait y reprendre ses droits.
Le bon sens aurait été de cantonner le photovoltaïque aux bâtiments commerciaux et agricoles, mais cela ne leur suffit pas…

Les industriels et les politiques, tous avides de subventions, ne voient pas l’environnement comme l’allié précieux qu’il est à l’Homme, mais un ennemi à abattre ou un pretexte pour vous prendre le peu d’argent qui vous reste.

Dites NON à cet #écocide par courriel avant le 5 octobre midi ddt-ep-stbenoit@indre.gouv.fr

Infos ici

https://www.indre.gouv.fr/Publications/Enquetes-Publiques-autre-que-ICPE/Centrale-Photovoltaique-au-sol-ST-BENOIT-Les-Bandes-de-la-Carriere