Energies Partagées Investissement : nos conseils

image_pdfimage_print

Certains d’entre vous connaissent peut-être l’entreprise « Energie partagée investissement », partenaires de notre région Centre-Val de Loire, dans ses opérations de financements d’installations d’usines de production électrique PV/éolien.

Saluons en premier sa volonté honorable de préserver les espaces naturels, et diminuer les consommations énergétiques des citoyens. Mais dans sa démarche globale, le paradoxe est bien caché.

Car concernant la production d’électricité « énergie partagée »… c’est une tout autre histoire.

La région Centre Val de Loire veut-elle privatiser l’électricité et concurrencer l’entreprise collective qu’est EDF ? Veut-elle réserver l’usage de l’électricité au citoyen le plus aisé ? Veut-elle détruire la planète encore plus vite en installant des usines intermittentes inefficaces ?

En effet, il faut beaucoup de charbon pour fabriquer les panneaux solaires chinois, les rotors et les pales des machines, beaucoup de fossile pour extraire le ciment des carrières pour les socles des éoliennes citoyennes. il faut déforester beaucoup d’Amazonie ou Indonésie pour en fabriquer les pales,et de grosses usines pétrochimiques pour les badigeonner d’epoxy….

Il faut aussi bien du gaz ou du charbon, pour les journées sans vent (anticyclone) et sans soleil la nuit, l’hiver.. 80% du temps ! Voilà de quoi augmenter encore la débâcle climatique !

Dans l’installation d’usines PV/éolien « partagées », il n’y a rien de « citoyen », ni de « partage », mais de la concurrence et du dol.


Mesdames et messieurs de la Région Centre Val de Loire, il est temps d’ouvrir les yeux de de cesser ce partenariat toxique.